Sélectionner une page

Pour moins souffrir de la chaleur en été, beaucoup pensent spontanément à poser une climatisation dans leur maison. Bien évidemment, il s’agit d’une solution efficace et intéressante pour mieux rafraîchir l’air intérieur en période de canicule. Toutefois, il existe d’autres méthodes également intéressantes pour optimiser le confort thermique des habitations si le mercure s’emballe : voici quelques idées à considérer !

Commencer par prendre les bonnes habitudes

Vous allez peut-être pouvoir vous sentir mieux chez vous cet été sans faire de travaux, en changeant tout simplement quelques réflexes. Par exemple, ne négligez pas le pouvoir des stores et volets : si vous les baissez assez tôt dans la journée, vous freinez les rayons du soleil et vous évitez que les pièces ne se réchauffent trop.

De plus, en ayant simplement l’habitude de bien aérer la maison aux heures les plus fraîches (très tôt ou très tard), vous pourrez aussi faire baisser le thermomètre tous les jours, et l’empêcher d’atteindre des sommets notamment pendant l’après-midi.

Enfin, n’oubliez pas que les appareils électriques réchauffent considérablement l’air. Autant que possible, évitez d’allumer ceux qui possèdent des résistances, à l’image du four et des différents appareils de cuisson. Le sèche-linge est à proscrire (sachant que les vêtements peuvent sécher facilement à l’air libre l’été), et il faut éteindre dès que possible les ordinateurs ainsi que les écrans.


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ?

Isoler sa maison

Les travaux d’isolation ne sont pas seulement bénéfiques en hiver. Cependant, pour se protéger de la chaleur, il est primordial de faire les bons choix, car certains peuvent accroître l’inertie et favoriser la surchauffe.

Par exemple, on recommande de mieux ventiler les combles. Pour cela, l’installation de nouveaux orifices de ventilation peut être intéressante, à condition d’y ajouter des grillages anti-animaux pour éviter les nuisances.  Concernant les murs, on privilégie généralement l’isolation par l’extérieur qui permet de gagner du confort été comme hiver. Enfin, il ne faut pas négliger le choix du sol, sachant que l’on déconseille vivement les inerties légères dans le sud.

Installer une meilleure ventilation

Peu énergivore, le ventilateur de plafond peut constituer une alternative intéressante : son installation reste relativement simple, avec un brassage de l’air agréable pour donner une sensation de fraîcheur. Attention à éviter que les pales ne soient trop proches du plafond afin de produire suffisamment d’air. Il ne faut pas non plus descendre l’appareil au-delà de 2,3 mètres, hauteur minimale réglementaire.

Dispositions, couleurs : des détails qui ont leur importance !

Quelques petits détails qui semblent anecdotiques influent sur la température dans la maison. C’est le cas de la couleur des parois (murs à l’extérieur et à l’intérieur) : le clair permet naturellement de garder plus de fraîcheur, mais il faut veiller à ce que celui-ci ne soit pas trop éblouissant à cause de la réflexion solaire.

Au-delà de l’ombre qu’ils créent mécaniquement, les végétaux permettent également de mieux humidifier l’air. On doit donc leur laisser une place de premier choix dans la maison, et penser à les arroser idéalement à la fin de la journée pour qu’ils jouent pleinement leur rôle.

Il existe de nombreuses astuces pour rafraîchir la maison sans forcément y faire de gros travaux… Mais si vous considérez qu’elles ne suffisent pas, l’installation d’une climatisation ou d’une pompe à chaleur reste toujours possible.